La stor(i)etta : il pastificio di Corso Langhe

Dans ma recette de gnocchi, je me suis livrée sans pudeur sur…mon incapacité à me restreindre à des proportions françaises lorsque j’en achète des industriels. J’avoue ne pas avoir été tout à fait honnête. J’en mange certes. Cuits. Et crus. Comme ça, un ou deux en passant. Mais j’ai toujours une (grosse) pointe de déception.Lire la suite « La stor(i)etta : il pastificio di Corso Langhe »

Recette : les pêches façon Rita ou »Le Pesche all’amaretto »

Je vis un cas de conscience professionnelle aujourd’hui. Est-ce que j’écris ou pas cet article sur un dessert à base de pêches ? Risqué, je sais. Et en même temps, qui va vraiment vouloir faire la recette avec des pêches hors saison ? Ou qui en fait va plus s’intéresser à notre héroïne, Rita, queLire la suite « Recette : les pêches façon Rita ou »Le Pesche all’amaretto » »

A propos de Ninotchka

Aussi loin que je réfléchisse, tous mes souvenirs sont soit sucrés soit salés…ils sont souvent dans une cuisine familiale ou autour d’une tablée, avec des sourires ou des larmes, mais ce n’est jamais insipide. J’ai grandi en Italie, fille d’une maman française et d’un papa italien. Enfin, d’une maman pied-noire et d’un papa napolitain.  QuiLire la suite « A propos de Ninotchka »

La stor(i)etta : la crostata di Iolanda

La crostata est la tarte familiale italienne : simple et rustique, elle sent bon les dimanches à la maison. Je me souviens encore de ma première part, c’est l’un de mes premières souvenirs sucrés. Un jour, une amie de ma mère vient nous rendre visite. C’était la fin des années 80, en Italie du Nord,Lire la suite « La stor(i)etta : la crostata di Iolanda »