Recette des conserves d’ aubergines à l’huile d’olive

La voilà, enfin ! Je sais, je t’ai raconté l’histoire (pour la lire c’est !),je t’ai fait rêver – en toute modestie – saliver, patienter, tu as trépigné…et la voilà, elle arrive, enfin…la recette !

Cette recette est simple à réaliser, mais elle est un peu longue dans sa réalisation. Je te précise ma pensée : les étapes à réaliser sont faciles, mais il y a des temps d’attente importants à respecter, qui étalent donc la recette sur plusieurs heures…Je préfère te le dire, en espérant ne pas te décourager. C’est que…je trouve ça tellement irritant quand tu lis une recette et qu’on te précise la vraie durée de réalisation. Souvent, tu te dis oh cool, je peux la faire, en 30 min top chrono j’aurai mon plat. Et là tu t’installes, tu commences à te sentir un peu top chef et hop…tu t’aperçois en lisant plus attentivement les détails de réalisation que…Ohhh surprise…Il faut que tu fasses reposer toute une nuit. Et là….Oh rage, Oh désespoir, tu abandonnes et tu te coupes ton éternelle tomate de l’été. Tu l’as compris, ça sent fortement le vécu.

Celle-ci est le résultat final d’un mélange de plusieurs recettes que j’ai lu, de conseils de mes tantes de Naples et d’envies issues de nos souvenirs ! Comme tu l’as compris, je n’ai pu la faire avec ma zia, mais elle est le résultat de tous ces souvenirs doux doux. Un grazie tout particulier et doux pour ma cousine Federica, italienne expatriée à Amsterdam, qui m’a offert une bible de vieilles recettes napolitaines, qui a été d’une aide précieuse pour cette réalisation !

Revenons à nos aubergines. Pour cette recette, il est vraiment important de les faire dégorger toute une nuit, car en enlevant leur amertume, elles donneront toute leur douceur… et c’est cet équilibre qui va être entre leur douceur et le piquant des piments qui va faire que ton bocal est une petite tuerie !

Dernier petit conseil : trouver du vinaigre de vin blanc en France est un challenge de tous les jours. Oui, j’ai quelques petits challenges motivants dans ma vie. En grande surface tu en trouves, mais toujours aromatisé. Si quelqu’un a une idée de pourquoi le français a une passion pour les vinaigres aromatisés, je suis preneuse d’une explication. Dernièrement, j’en ai vu à l’estragon et aux noix. Bon à choisir, si vraiment tu ne trouves rien d’autre, je prendrais celui à l’estragon, peut-être moins pire que celui aux noix, pour cette recette. Dans les épiceries bio, j’en ai pas vu, mais ça vaut le coup de chercher autour de chez toi ! Dans les épiceries italiennes, tu peux en trouver, sûrement un peu plus cher, à toi de voir ton budget. Sinon, peut-être il est possible d’essayer avec du vinaigre de cidre…Promis je ne te jugerai pas – pour une fois, je vais y arriver – et surtout, j’attends ton retour ! Personnellement, je triche, je ramène ce vinaigre d’Espagne ou d’Italie et je fais mon stock pour l’année !

Dernière chose avant de commencer : si tu peux privilégier des aubergines de saison et pas traitées (les prix sont actuellement très corrects), te procurer des bocaux nouveaux (ou tout du moins avec des couvercles nouveaux) et pleins de torchons propres.

Voilà, si tu n’as pas fuis, on peut avancer dans la recette !!!

De quoi j’ai besoin (pour 2 grands bocaux)

  • 2 kg d’aubergines
  • 2 piments rouge (j’ai utilisé les piments italiens, que nous avions fait sécher)
  • 3 gousses d’ail
  • du thym ( ou de la menthe ou du basilic en fonction de ton goût)
  • 0,5 L de vinaigre blanc
  • 0,5 L d’eau
  • de d’huile d’olive
  • 2 bocaux en verre
  • plein de torchons propres (au moins 6)

Comment je fais ?

Petit préalable pour faciliter ton organisation : tu as 3 grandes étapes (détaillées dans la recette) à réaliser en des temps distincts :
– la première est pour que les aubergines dégorgent : comptent environ 30 min pour la préparation des aubergines et une nuit (si tu peux, sinon quelques heures) pour qu’elles dégorgent. Profite pour laver les bocaux dans la foulée et les laisser sécher.
– la seconde est la cuisson rapide des aubergines. Comptes environ 1h, temps de repos compris. Pendant que les aubergines refroidissent, tu peux stériliser tes bocaux et les laisser sécher.
– la troisième est le remplissage des bocaux.
En ayant en tête ces 3 grandes temps, tu peux ensuite t’organiser comme tu veux, en sachant qu’au final…entre chaque étape tu peux laisser passer un peu plus de temps pour pas que ça te bloque tout ton we ! Me voilà soucieuse de ton bien être 🙂 !

1 Je te conseille donc de commencer le soir d’avant. Tu laves et sèches bien tes aubergines, tu les épluches. Tu enlèves ensuite les deux bouts et tu coupes dans la longueur, des tranches d’un demi centimètre. Dans un saladier suffisamment profond, tu fais une couches d’aubergines, tu la recouvres généreusement de gros sel, puis une nouvelle couche d’aubergines, recouverte de sel et ainsi de suite. Tu les presses bien entre elles, pour qu’elles puissent bien dégorger. Si tu peux, laisse-les toute la nuit.
Si tu as envie, tu peux en profiter pour laver tes bocaux, comme précisé au point 2 ci-dessous.
Une fois la nuit passée, enlèves l’eau des aubergines (tu verras, elle est noirâtre) et rince-les bien sous à l’eau, en veillant à bien enlever le sel restant et en les pressant bien dans tes mains pour laisser couler le dernier jus. Pose les torchons à plat sur la table et mets les tranches d’aubergines pour qu’elles sèchent pendant 30-40 min.

2 Pendant qu’elles sèchent, si ce n’est pas encore fait, tu peux laver tes bocaux soigneusement à l’eau chaude et savon, ainsi que tes couvercles. Puis tu peux les mettre à sécher sur des torchons propres, l’ouverture du bocal tournée vers le haut. Tu as le droit de reprendre un café.

3 Dans une casserole suffisamment profonde, mets l’eau et le vinaigre blanc et porte à ébullition. Puis, immerges les aubergines (en deux fois pour que ce soit plus simple) e tu les laisses revenir 4-5 minutes . Quand elles sont revenues, tu peux les disposer dans une passoire pour bien les égoutter, presse-les bien pour qu’elles perdent encore un maximum de leur liquide et étend-les de nouveau sur d’autres torchons, idéalement pendant 2H.

4 En attendant que les aubergines sèchent et refroidissent, il faut stériliser tes bocaux. Tu prends une casserole haute, tu mets un torchon propre au fond. Tu dispose tes bocaux et couvercles, et entre les deux bocaux, plies un autre torchon pour qu’ils ne se touchent pas. Cette technique est pour éviter que ceux-ci se touchent et fassent du bruit. Remplis le tout d’eau et veille à ce que les bocaux soient bien immergés en entier. Portes à ébullition et à partir du moment où ça boue, tu comptes 20 minutes avant d’arrêter la cuisson. Quand elles ont refroidi un peu, tu sors tes bocaux (en veillant à avoir les mains propres hein, je te fais confiance !) et tu les reposes sur des torchons propres et tu les laisses sécher à l’air.

5 Une fois les aubergines séchées, tu peux les effilocher à la main pour en faire des tranches plus fines. Puis tu peux coupes tes gousses en deux et tes piments en 3 (en fonction de leur longueur). Veille à ne pas exagérer avec les petites graines des piments pour pas que tes aubergines soient trop fortes en piquant !

6 Ayez, c’est le moment !!! On va remplir les bocaux yeahhhhhh, ouiiiiii tu y es enfin arrivé ! Commences par mettre de l’huile d’olive au fond du bocal, une moité de tes gousses d’ail, ton thym et un morceau de piment. Tu recouvres d’aubergines, tu les tasses bien, puis tu refais une petite couches avec ton ail et ton piment, de l’huile, tes herbes et hop une autre belle couche d’aubergines, tu les tasses bien et ainsi de suite jusqu’à environ 2 cm de la fermeture du bocal (sur certains bocaux, type le Parfait, il y a un trait). Bien recouvrir d’huile d’olive (ohhh surprise) et hop, tu peux les fermer et les conserver dans un lieu sans lumières, sec et frais…Et déguster cet hiver !!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s