Recette du tajine de kefta aux oeufs de Akima feat. Anissa

Oui je suis comme toi, tu sais. Mais ne fuis pas de suite, lis la suite. Oui, moi aussi, quand je lis le mot tajine, je me dis : ah la recette semble cool…mais elle n’est pas pour moi, le mot tajine me fait peur ! C’est un peu comme les mots « coder » ou « consommation responsable » : tu as envie de fuir avant même de commencer à comprendre, même si tu sais que c’est probablement bien de comprendre de quoi il s’agit ! Ben voilà, pour moi le tajine c’est ça : ma pote Anissa les maîtrise, ça a l’air technique, je me régale à le manger avec elle mais de là à un faire un moi-même…je passe mon tour ! Alors quand elle m’a proposé d’en cuisiner un ensemble pour le blog…j’ai d’abord flippé…Parce que les tajines d’Anissa, je les ai déjà goûtés…et ils claquent ! Puis j’ai décidé de me laisser porter et dépasser mes peurs et apprendre avec ma référente du tajine…Et je n’ai pas été déçue.

…Parce que le tajine qu’Anissa a voulu te faire connaître…On dirait qu’il a été inventé pour le blog : simple, familial et à refaire avec tous tes amis ! C’est un tajine appelé « le tajine du pauvre » : il ne nécessite pas beaucoup d’ingrédients (dans sa recette base tout du moins), il est rassasiant et pas cher… Et c’est d’ailleurs un plat si simple, si familial, que traditionnellement, il ne faudrait pas le faire quand tu as des invités… Mais Anissa et moi, on est comme ça : des rebelles qui vont à l’encontre de toute convenance sociale…Essaie le tajine avec tes amis, et promis, personne ne te tiendra rigueur de sa simplicité…Bien au contraire !

Cette recette, elle a appris avec sa nounou Akima qui la trichait un peu et transformait ce tajine du pauvre en un tajine plein de kefta (de délicieuses boulettes de viandes). Et aujourd’hui, Anissa refait cette même recette a sa jolie famille, en continuant à le transformer un peu, en ajoutant quelques légumes déguisées pour ces enfants…Alors, si toi aussi tes enfants rechignent à manger des légumes, si toi aussi tu as envie de te la ramener en soirée et dire enfin « je vous ai préparé un petit tajine », si toi aussi tu veux participer activement au débat « on dit un tajine ou une tajine »….Cette recette est faite pour toi !

De quoi j’ai besoin (pour 6 personnes)

  • 700 gr de viande gâchée
  • 1 bouquet de persil
  • 1 bouquet de coriandre
  • 2 oignons (un pour les keftas, l’autre pour la sauce)
  • 2 cuillères de farine (pour enfariner les keftas)
  • 1 gousse d’ail
  • 2 conserves de 400gr de coulis de tomates
  • 1 carotte
  • 1 courgette ( ces deux légumes sont pour duper les enfants !)
  • pour les épices, tu peux soit utiliser le mélange tout fait d’épices à kefta, soit tu mélanges une pointe de : cumin en poudre, piment doux, cannelle, noix muscade, sel et poivre
  • pour accompagner : du pain marocain ou un peu de semoule (même si encore une fois, ce n’est pas réglementaire!)
  1. Tu commences par préparer les kefta. On prépare les herbes en premier : cisèle la moitié de la botte de persil et de coriandre. Puis découpes l’oignon très finement. Dans un saladier, tu peux mélanger la viande, les herbes, l’oignon, tu sales et poivres. Et hop, tu commences à faire de jolies boulettes toutes rondes. La petite astuce ? Tu les passes doucement dans un peu de farine, pour qu’elles prennent une jolie couleur dorée à la cuisson et aussi pour que ça fasse le liant avec la sauce.

2. C’est le moment de gruger des petites têtes blondes : tu coupes en brunoise (=en tout tout petit…Et oui Anissa sait cuisiner ET parler technique!) et tu les mets doucement à blanchir dans un eau bouillante.

3. Tu prends ta grande poêle, tu y mets deux cuillères à soupe d’huile et hop, on fait dorer les boulettes. Dès qu’elles sont dorées, tu les enlèves doucement, tu rajoutes une cuillère d’huile et tu mets le dernier oignon à dorer doucement. Dès que ça commences à prendre une jolie couleur, tu rajoutes une cuillère à soupe d’épices à kefta puis la gousse d’ail. Et voila, tu peux mettre ta sauce tomate, tes petits légumes, le reste des herbes et tu laisses mijoter toujours à feu doux.

4. Et là, soit tu es pro et tu as l’appareil électrique à tajine, comme Anissa (cf. les photos), soit tu poursuis ta cuisson dans cette même poêle et ça va très bien se passer, promis ! et tu laisse mijoter pendant une bonne trentaine de minutes, histoire que tous les goûts se mélangent. Juste avant de passer à table, tu casses autant d’oeufs que de convives et tu les laisses cuire doucement dans ta préparation…Tu ajustes en sel et poivre…

5. Et je sais…tu te demandes…de quoi j’accompagne ce fabuleux plat : alors soit tu continues à ta rebeller et tu peux l’accompagner d’un peu de semoule soit tout simplement avec de bonnes galettes marocaines…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s