Recette della pasta al radicchio rosso di Pablo feat. Cri

Je t’entends déjà m’énerver. Mais si, je sais que tu vas dires « radicheau », et tu vas même faire un petit accent, parce que, toi l’italien, tu maîtrises. Mmmmh, si tu prononces correctement RADIKIO, je t’autorise un petit accent. Après ce mini cours de prononciation, laissons place à la petite minute culturelle. Saches, qu’il y a 4 différentes sortes de radicchio rosso (toutes en Indications géographiques protégées) . Celui que tu trouves plus facilement en France est celui de la photo, le rond, il radicchio di Chioggia, (tu commences à comprendre hein…KIOTGIA). Ce sont des salades de la famille des chicorées, elles ont donc un goût amer, particulier, mais bien préparées, promis, elles font l’unanimité. La recette avec le pack « petits sujets de conversation inclus », c’est pas mal hein ?

Challenge 1 : trouver ton radicchio… Pour moi, tout a reposé sur une solidarité méditerranéenne. Et à Lyon, c’était pas gagné ! Je découvre, grâce à la photo du risotto du jour de Tipico, un resto italien que je suis, qu’ils ont fait un risotto avec ce radicchio. Aussitôt vue, aussitôt commentée, je leur demande où ils ont trouvé ce petit bijou. Et là, sans me connaître, ils me conseillent d’aller chez Mousse, qui tient une épicerie de quartier, qu’il va m’en garder et même me faire un petit prix. J’y suis allée, à mon rythme, soit, deux jours après…Et là non seulement Mousse m’a reconnue, mais il m’avait aussi gardé les salades, il m’a fait un prix et il m’a offert des olives. Tout ça avec un sourire et de la sincère sympathie. Des moments comme ça, ça me booste pendant des jours.

Challenge 2 : cuisiner ! Maintenant que tu as trouvé les salades girly chez Mousse, prend ton tablier et au travail !

De quoi j’ai besoin ? (pour 4-5 personnes)
1 radicchio di Chioggia (o trevigiana)
100/150gr de Morbier
50cl de crème fraîche
400-500 gr di penne rigate

Comment je fais ?
1. Tu commences par laver et couper i radicchi. Tu réserves.

2. Tu coupes ton morbier en petit carrés. Et tu réserves aussi. Et je sais, tu es étonné, mais je t’assure que le morbier…Ca cartonne avec le radicchio !

3. Tu peux mettre ton eau à bouillir pour la cuisson des pâtes. Puis dans une sauteuse, tu fais revenir un peu d’huile et tu y mets tes radicchi. Quand ils commencent à flétrir, tu mets les morceaux de morbier. Puis dès qu’il commence à fondre un peu, tu peux rajouter ta crème. Sales et poivres? J’oublie toujours !

4. Normalement l’eau commence à bouillir, mets ton gros sel et hop tu mets tes pâtes et respectes bien le temps de cuisson. Au moment de les égoutter, tu n’oublies pas le petit plus : une petite louche d’eau de cuisson dans ta crème de radicchio, pour que tout s’amalgame comme il faut.

5. Les pâtes égouttées, tu les arroses d’huile (oui, n’aie pas peur, même si je sais que c’est dur la première fois!) et tu peux tout mettre dans ta sauce, qui continue à chauffer à feu très doux.

6. C’est le moment où tu peux servir joliment tes assiettes, en recouvrant de parmesan ! Voilà, tu es une star. Et je t’ai même donné plein de trucs à raconter à table !


Un commentaire sur “Recette della pasta al radicchio rosso di Pablo feat. Cri

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s