Recette : les nouilles croustillantes vietnamiennes de Cam Tu feat. Kim

C’est la recette de l’enfance de Kim, un plat vietnamien, cuisiné par sa maman Cam Tu, qui l’a elle-même apprise de sa maman, Khue. Kim me parle de recettes élégantes et délicates, préparées avec beaucoup de finesse par sa maman et grande-mère. Des recettes qui ont permis de transmettre les goûts vietnamiens aux enfants nés en France. Pour ces recettes rien n’est écrit, tout est transmis à la voix et on apprend on observant et en essaiant.
J’ai appris que dans la cuisine vietnamienne il faut que ce soit aussi joli pour l’oeil que bon pour le ventre : il faut s’appliquer pour que la découpe soit jolie et uniforme. Et nous connaissant Kim et moi-même, c’était un peu notre challenge : ne pas nous couper un doigt, tout en coupant finement. Check.

J’ai également appris qu’il est possible de cuisiner joliment même rapidement : cuisson et service compris tout à été fait en 20-30min. Sa maman préparait ce plat à ses trois enfants en rentrant du travail, avec les légumes du moment, ceux qu’elle avait dans le frigo. Cette recette, parle de racines et de souvenirs..mais aussi d’adpatation : le petit twist français que la maman de Kim rajoute :essaie d’accompagner tes nouilles de la moutarde.. étonnant !

 De quoi j’ai besoin ? (pour 5 personnes, version hiver)

  • 2 paquets de nouilles chinoises aux œufs (détail important : la recette ne marche pas sinon! Pas de stress, on en trouve très facilement dans les rayons de ton supermarché)
  • 1 brocoli
  • 1 poivron pour la couleur…ou alors des carottes rouges !
  • 3 branches de céleri branche
  • 1/4 de céleri
  • 1 oignon
  • 3 carottes
  • 3 poignées de cacahuètes non salées
  • 2 blancs de poulet (facultatif. Tu peux mettre toute autre protéine que tu souhaites ou ne pas en mettre du tout !)
  • 1 bouquet de persil
  • de l’huile de sésame
  • de l’huile neutre (type tournesol)
  • du Nuoc-mâm
  1. Tu commences par laver et couper tous tes légumes dans la longueur, finement. Nous avons utilisé un économe, parce qu’on est pas super douées. Pour les brocolis, tu ne prends que les fleurs. (Tu pourras faire une soupe des branches et m’envoyer la recette, parce que je n’ai pas d’autres idées). Et enfin, dans une grande casserole mets de l’eau à bouillir.

2. Tu coupes les blancs de poulet, aussi dans la longueur, en respectant le sens des fibres la viande. Le petit jeu des différences de Ninotchka : on a évidemment oublié un légume quand on a tout préparé…et on l’a rajouté last minute…Il n’a donc pas posé sur la photo ! Lequel c’est ?

3. Dès que l’eau boue, tu mets tes nouilles à cuire. Elles doivent être cuites al dente. Elles sont fines, ça va aller très vite, je dirais à peine 3-4 minutes. Ensuite tu les égouttes et les passe immédiatement sous l’eau froide, pour en stopper la cuisson. (et on est d’accord que tu ne feras jamais ça avec des pâtes italiennes !)

4. Tu fais chauffer ta poêle pour les légumes, tu mets de l’huile de sésame. Quand c’est bien chaud, tu commences par faire revenir les oignons puis tu rajoutes tout le reste des légumes. Tu gardes les cacahuètes et le persil pour la fin. Quand les légumes commencent à cuire, tu peux rajouter la viande. Et du Nouc-Mâm. Rappelle-toi, ça sent fort, mais ça ne correspond pas au goût ! Mais oui, ça sent fort.

5. Et…tu te demandes… comment les nouilles deviennent croustillantes ? Dans une autre poêle, tu fais chauffer de l’huile neutre. Puis tu mets tes nouilles, pour qu’elles prennent bien toute la place dans la poêle. Tu ne les remues pas pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles commencent à dorer sous le dessous. Et là, tel un grand crêpier et avec un peu de délicatesse…tu retournes ton « omelette » de nouilles !

6. Quand tes légumes et nouilles sont prêts, c’est le moment où on rend tout ça joli : tu mets les nouilles sur une assiette plate, suffisamment grande et une partie des légumes dessus, avec un peu de persil et un peu de cacahuètes. Tu mets le reste des légumes dans un autre plat, les cacahuètes et le reste de persil aussi : comme ça chacun peut agrémenter son plat une fois servi ! Et…tu peux donc mettre aussi un peu de moutarde !

Un commentaire sur “Recette : les nouilles croustillantes vietnamiennes de Cam Tu feat. Kim

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s